CV jfniort

 

NIORT Jean-François

Contacts électroniques : jfniort@gmail.com ; jfn971@live.fr

Pages web personnelles : http://jfniort.e-monsite.com ; www.ouvertsurlemonde.pages-perso-orange.fr

Maître de conférences (depuis 1999) habilité à diriger les recherches (depuis 2014) et qualifié aux fonctions de professeur des universités (art. 46-1, depuis 2015) en Histoire du droit et des institutions (mais aussi docteur et qualifié CNU en Science politique) à la Faculté des Sciences juridiques et économiques de la Guadeloupe, Université des Antilles, Campus de Fouillole, BP 270, 97157 Pointe-à-Pitre Cedex

Responsable du Groupe de recherches et d’études en Histoire du droit et des institutions d’outre mer (GREHDIOM) et du département Histoire au sein du Centre d'analyse géopolitique et internationale (CAGI), pôle Guadeloupe du CRPLC UMR 8053. 

 Thèmes actuels de recherche

> Histoire du droit colonial français (et de ses institutions) en général et du droit de l’esclavage en particulier

> Histoire politique du droit, relations entre droit et politique, spécialement sur le thème précédent

> Histoire de la pensée juridique et politique, philosophie politique, philosophie du Droit

Parcours principal de recherche

Dans le cadre d’une formation universitaire à la fois historique, juridique et politique, après avoir travaillé sur l’"homo civilis", c’est-à-dire sur l’anthropologie et le statut juridique et politique de l’homme et du citoyen français tels qu’envisagés par le Code civil de 1804 depuis son origine, ainsi que sur l’histoire politique de ce Code, notamment dans sa dimension symbolique, on s’est concentré sur le Code Noir et le statut de l’esclave, l’"homo servilis", ainsi que sur l’ensemble du droit français de l’esclavage (voir infra + bibliographie)

Principal projet scientifique en cours

Recueil, publication, analyse des textes juridiques français relatifs à l’esclavage colonial, à la traite, ainsi qu’à leurs abolitions et répressions

Responsabilités pédagogiques et administratives

Responsable de la coordination des enseignements juridiques et politiques (cours d’Histoire du droit et des institutions, de Droit et de Science politique) au sein de la Licence Histoire, Institutions, Sciences de la Société (LHISS), DPLSH de l’UAG, Saint-Claude, Guadeloupe (dir. J.-P. Sainton)..

Responsabilités scientifiques

- 15 avril 2014 : Soutenance de l'Habilitation à diriger les recherches en Histoire du droit et des institutions, spécialité histoire du droit colonial, devant le jury suivant : A. Castaldo (Paris 2 Panthéon-Assas), E. de Mari (Montpellier 1), E. Gasparini (Aix-Marseille), E. Noël (UA), F. Réno (UA), D. Mignot (UA) [voir le billet dédié sur le Blog] 

- Cofondateur du Grand séminaire d’histoire des outre mers français  (GSHOM), regroupant des chercheurs de l’UAG, de Paris I et de La Réunion, depuis 2011. Organisation et animation des 2e Journées en Guadeloupe (3-8 février 2014) [voir le billet dédié sur le Blog].

- Co-organisation (avec le GREHDIOM) du colloque « Les colonies, la Révolution française, la loi », organisé par l’IHRF (Paris I), avec le concours du CHJ (Lille II), et le soutien de l’ANR RevLoi et du CPMHE, dans le cadre de l’Année des outre mers, à la Sorbonne, 23-24 septembre 2011 [voir ci-dessous].

- Membre du Comité scientifique et de pilotage du Mémorial ACTe Guadeloupe, Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la traite et de l'esclavage, depuis 2010. Macte12pMacte12p   http://www.memorial-acte.fr/accueil.html

- Participation à la conception des Journées de l’Institut Dogma sur le thème « L’esclavage. La question de l’homme. Histoire, religion, philosophie, droit », tenues à Paris II en octobre 2008 et janvier 2009, et membre du comité spécial de rédaction de la Droits. Revue française de théorie, de philosophie et de culture juridique (PUF)pour les numéros qui en ont publié les Actes (n° 50 à 53, 2009-2012).

- Co-organisation (avec le GREHDIOM) du colloque « Les réparations de l’esclavage en questions », avec l'association Racines, parrainée par l'UNESCO, Cité des Métiers Espace régional, Le Raizet, Abymes, 16-17 décembre 2006. (Cf. le programme sur le Blog)

- Organisation (avec le GREHDIOM) du colloque « Deux cents ans d’application du Code civil à la Guadeloupe (1805-2005) : analyses, enjeux, perspectives comparées (Martinique, Guyane, Haïti, République dominicaine, Sainte-Lucie) », tenu au Centre des Arts de Pointe-à-Pitre les 1er-3 décembre 2005 (voir les Actes dans la Bibliographie et cf. le programme sur le Blog)

- Fondateur et animateur du Groupe de recherche et d'études en Histoire du droit et des institutions d’outre mer (GREHDIOM) au sein du CAGI depuis 2004 (http://monsite.orange.fr/grehdiom).

- Responsable du département « Histoire » du CAGI, Centre d’analyse géopolitique et internationale, UAG, Guadeloupe depuis 2005.

- Membre élu du CNU (section 03) de 2004 à 2010.

- Membre de l’ACI Jeunes chercheurs « Personne et discrimination », dir. M. Mercat, 2002-2005.

- Membre associé du Centre de recherches en histoire des idées et des institutions politiques CERHIIP (Université Aix-Marseille III, Paul Cézanne) depuis 2006.

- Membre du Comité de rédaction de la Revue générale de droit (Université d’Ottawa) depuis 2003.

Enseignements

Introduction historique au Droit, Histoire du droit et des institutions (L2), Histoire des idées politiques (L3), Philosophie politique (M 1), Méthodes de la Science politique (M1)

 

Bibliographie

 

 > Ouvrages personnels ou dirigés

* 2015 (décembre) : Le Code Noir Version Guadeloupe , édition de la version Guadeloupe-Moreau de Saint-Méry de l'Edit de mars 1685 sur la police des îles de l’Amérique françaiseenrichie avec les annotations personnelles de ce dernier, comparée à de nouvelles versions, et suivie des mémoires préparatoires inédits des intendants Patoulet (1682) et Bégon (1683), avec présentation, notes, sources et bibliographie, Basse-Terre, Société d’histoire de la Guadeloupe, 115 p. 

Voir sur ma page Code Noir version Guadeloupe ainsi que sur http://www.sfhom.com/spip.php?article1385

 

* 2015 (février) : Le Code Noir. Idées reçues sur un texte symbolique, Paris, Editions du Cavalier Bleu, coll. "Idées Reçues", avant-propos M. Cottias, préface M. Dorigny, postface J. Gillot, février 2015, 117 p. Edite en annexe la version "B11" de l'Ordonnance ou Edit de mars 1685, manuscrite, la plus ancienne connue à ce jour et inédite depuis 1897, ainsi que le mémoire préparatoire de l'intendant Bégon de février 1683 (inédit) + sources et bibliographie

Voir le billet dédié sur le blog : VIENT DE PARAITRE : Idées reçues sur le Code Noir (février 2015)

Voir sur la site de l'éditeur http://www.lecavalierbleu.com/f/index.php?sp=liv&livre_id=417

Et sur : http://www.sfhom.com/spip.php?article830  

http://www.unjf.fr/recherche/nomodos/116-parution/8133-j-fr-niort-le-code-noir-idees-recues-sur-un-texte-symbolique-le-cavalier-bleu-eds-2015

 

* 2014 (co-dir., avec Frédéric Régent et Pierre Serna) : Les colonies, la Révolution française, la loi, Actes du colloque de La Sorbonne de septembre 2011 (voir ci-dessus), Presses universitaires de Rennes, 297 p. (voir le billet dédié sur le blog : Vient de paraître : "Les colonies, La Révolution française, La loi" (juillet 2014)).

* 2014 : Du Code Noir au Chlordécone, ou de monstre esclavagiste au monstre chimique. L'héritage colonial en question en Guadeloupe et en Martinique, 68 p., distribué par l'auteur ou téléchargeable gratuitement à partir de ce site (voir le billet dédié sur le blog : Du Code Noir au Chlordécone ou du monstre esclavagiste au monstre chimique)

* 2012 : Code Noir (édition d'une version inédite en ouvrage - voir les publications 2010 avec J. Richard - de l'Ordonnance ou Edit de mars 1685 - en l'occurrence la version Guadeloupe, enregistrée le 10 décembre 1685 devant le Conseil souverain de Basse-Terre, manuscrite et rapportée par Moreau de Saint-Méry dans sa collection "F3" - , comparée à 10 autres versions + commentaire juridique du texte et de l'évolution du droit colonial français de l'esclavage + bibliographie et notes), Dalloz, coll. "Tiré à part", 26 + 55 p. (voir le billet dédié sur le blog : Homo servilis et le Code Noir)

* 2007 : (dir.), Du Code noir au Code civil : jalons pour l’histoire du droit en Guadeloupe. Perspectives comparées avec la Martinique, la Guyane et la République d’Haïti. Actes du colloque de Pointe-à-Pitre des 1er-3 décembre 2005, CAGI-GREHDIOM, préface H. Bangou, Paris, L’Harmattan, 318 p. Actes publiés également la même année mais dans une version différente et sous le titre original du colloque dans un n° spécial double du Bulletin de la Société d'Histoire de la Guadeloupe (n° 146-147). (voir le billet dédié sur le blog : Du Code noir au Code civil : jalons pour l'histoire du droit en Guadeloupe (actes du colloque de 2005) et la recension : https://ahrf.revues.org/10695)

* 2004 : Homo civilis. Contribution à l’histoire du Code civil français. (thèse Paris I, 1995, publiée enrichie d'un index, d'un complément bibliographique et de repères chronologiques), préface J.-L. Halpérin, postface J. Carbonnier, Presses Universitaires d’Aix-Marseille (PUAM), coll. d’Histoire des idées et des institutions politiques, 2 volumes, 931 p. Voir sur http://books.openedition.org/puam/414

* 1994 : (dir. avec G. Vannier), Michel Villey ou le droit naturel en question, Paris, L’Harmattan, coll. "Logiques juridiques", 176 p.

 

> Participations à des ouvrages collectifs (directes ou sous forme de communications dans des colloques)

* 2014 : « Elaboration, circulation et application des normes juridiques esclavagistes à travers l’espace atlantique : l’exemple du « samedi-jardin » aux Antilles-Guyane françaises (XVIIe-XIXe siècles), in Dynamiques caribéennes. Pour une histoire des circulations dans l'espace atlantique (XVIIIe-XIXe siècles), dir. E. Dubesset et J. de Cauna (Actes du colloque des 4e Rencontres atlantiques, Bordeaux, Musée d’Aquitaine et Université Bordeaux-IV (CMRP), 16-17 mai 2013), Presses Universitaires de Bordeaux, collection « MPI », série Amériques, pp. 381-394. 

* 2014 : « A propos du Code Noir et de l’histoire du droit français de l’esclavage colonial », et "Rapport de synthèse" dans La Cour de cassation et l’abolition de l’esclavage, Actes du colloque organisé au sein de cette juridiction par l’Association française pour l’histoire de la Justice (AFHJ) dans le cadre de l’Année des outre mer (2011), le 14 mai 2012, préface C. Taubira, Paris, Dalloz, coll. « Thèmes et commentaires », pp. 41-53 et 169-197.   

* 2014 : « Ranger l’esclave » versus « ranger l'animal » en droit français : quelques pistes de comparaison », in Ranger l’animal. L'impact environnemental de la norme en milieu contraint II. Exemples de droit colonial et analogies contemporaines », dir. E. de Mari et D. Taurisson-Mouret (Actes du séminaire HDC/Dynamiques du droit (UMR 5815), Montpellier 1, 5 juillet 2013), préface J.-P. Marguénaud, Paris, Victoires Editions, pp. 125-147.

* 2014 : "Introduction générale" (avec F. Régent) et communication (avec J. Richard), « De la constitution de l’an VIII au rétablissement de l’esclavage (1802) et à l’application du Code civil dans les colonies françaises (1805) : le retour d’un droit colonial réactionnaire sous le régime napoléonien », dans les Actes du colloque Les colonies, la Révolution française, la loi (voir ci-dessus), pp. 11-18 et 165-177.

• 2012 : « L'esclave dans le Code Noir de 1685 », dans Esclaves. Une humanité en sursis, dir. O. Pétré-Grenouilleau, Presses universitaires de Rennes (PUR), pp. 221-239.

• 2012 : « Les vicissitudes d’une assemblée coloniale : un bref survol de l’évolution institutionnelle du Conseil général au XIXe siècle », dans L’administration du territoire de la Guadeloupe : histoire et perspectives (Actes du colloque CAGI-GREHDIOM, UAG, 29-30 mai 2009), dir. D. Destouches, Paris, L'Harmattan.

• 2011 : "De l'homo civilis à l'homo servilis : un cheminement en compagnie de Jean Carbonnier", dans Jean Carbonnier. L'homme et l'oeuvre, études réunies par R. Verdier (Actes du colloque de Nanterre des 7-8 novembre 2008), Presses universitaires de Paris Ouest. (voir sur le blog)

• 2010 : « Homo servilis. Un être humain sans personnalité juridique : réflexion sur le statut de l’esclave dans le Code Noir », dans Esclavage et Droit. Du Code noir à nos jours, études réunies par T. Le Marc'hadour et M. Carius (Actes du colloque de la Faculté de Droit de Douai, 20 décembre 2006), Arras, Artois Presses Université (APU).

• 2010 : V° « Code Noir », Dictionnaire des esclavages, dir. O. Pétré-Grenouilleau, Paris, Larousse.

• 2008 : V° « Carbonnier Jean. Flexible droit », Dictionnaire des grandes œuvres juridiques, dir. O. Cayla et J.-L. Halpérin, Paris, Dalloz.

• 2007 : V° « Carbonnier Jean », Dictionnaire historique des juristes français, dir. P. Arabeyre, J.-L. Halpérin et J. Krynen, Paris, PUF, coll. Quadrige.

• 2007 : « Le Code civil ou la réaction à l’œuvre, en métropole et aux colonies », dans Du Code noir au Code civil (voir ci-dessus).

• 2006 : « Personne et discrimination : approche historique et théorique », dans Personne et discrimination. Perspectives historiques et comparées, dir. M. Mercat (Actes du colloque du CNAM, 14 décembre 2005, en clôture d'une ACJ sur ce thème), préf. A. Lyon-Caen, Paris, Dalloz, coll. Thèmes et commentaires.

• 2006 : « L’image de la Révolution française et du régime napoléonien dans l’interprétation du Code civil (et vice-versa) au XIXe siècle », communication présentée au XVIIe colloque de l’Association française des historiens des idées politiques [AFHIP] (Aix-en-Provence, 12-13 mai 2005), parue dans les Actes, L’histoire institutionnelle et juridique dans la pensée politique, Presses universitaires d'Aix-Marseille (PUAM).

• 2004 : « Notre droit civil... Quelques remarques sur l’interprétation du Code civil français et du Code civil du Bas-Canada au Québec », étude parue dans l’ouvrage Le Code Napoléon, un ancêtre vénéré ?, Mélanges offerts à Jacques Vanderlinden, dir. R. Beauthier et I. Rorive, Bruxelles, Bruylant.

• 2004 : « Sujet, citoyen et politique dans l’esprit du Code Napoléon », communication présentée au XVIe colloque de l’Association française des historiens des idées politiques [AFHIP] (Lyon, 11-12 sept. 2003), parue dans les Actes, Sujet et Citoyen, PUAM.

• 1998 : « Jean Carbonnier, une philosophie juridique de la tolérance », dans Tolérance, pluralisme et histoire, dir. P. Dumouchel et B. Melkevik, Paris et Montréal, L’Harmattan.

• 1995 : « Le discours religieux musulman et la pensée d’Hannah Arendt : deux critiques de l’universalisme des droits de l’Homme », communication présentée lors du colloque Carrefour : Philosophie et Droit, tenu au cours du 62ème congrès de l’Association canadienne pour l'avancement des sciences (UQAM, Montréal, 16-17 mai 1994), dir. J. Boulad-Ayoub,B. Melkevik, P. Robert, parue dans les Actes aux Cahiers scientifiques de l'ACFAS, Montréal, n° 80.

• 1994 : « Entre positivisme et réalisme : la modernité de Michel Villey », dans Michel Villey ou le droit naturel en question (v. supra).

 

> Articles et communications publiés dans des revues

* 2016 (à paraître) : « De l'Edit de 1685 à l'ordonnance locale sur la police générale des nègres de 1783 : remarques sur le Code Noir et son évolution juridique aux îles françaises du Vent sous l'Ancien Régime », Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, n° 172 (1er trimestre).

• 2012 : « Le problème de l’humanité de l‘esclave dans le Code Noir et la législation postérieure », Cahiers aixois d’histoire des droits de l’outre mer français (PUAM), n° 4 (parution initialement prévue en 2008). [Voir le billet "Homo servilis" sur le Blog]

• 2012 : (avec J. Richard), « Bonaparte et le processus de rétablissement de l’esclavage à la Guadeloupe (1802-1803) : essai de reconstitution à partir de découvertes archivistiques récentes », Cahiers aixois des droits de l’outre mer français (PUAM), n° 4 (parution initialement prévue en 2008). [Voir la page dédiée à ce thème]

* 2011 : « Les chantiers de l’histoire du droit français de l’esclavage », étude parue dans un n° spécial (n° 4) de la revue européenne en ligne d’histoire du droit clio@themis consacré aux "Chantiers de l’histoire du droit colonial". [Accéder directement au texte]

• 2010 : (avec J. Richard), « L’Edit royal de mars 1685 touchant la police des îles de l’Amérique française dit « Code Noir » : comparaison des éditions anciennes à partir de la version « Guadeloupe », Bulletin de la Société d’histoire de la Guadeloupe, n° 156. [Voir le billet "Homo servilis" sur le Blog]

• 2010 : « Homo seruilis : essai sur l’anthropologie et le statut juridique de l’esclave dans le Code noir de 1685 », communication présentée lors des Journées de l’Institut Dogma sur l’esclavage (14-15 oct. 2008, Paris II), parue dans la revue Droits. Revue française de théorie et de culture juridique (PUF), n° 50, 2009 (parution 2010). [Voir le billet "Homo servilis" sur le Blog]

• 2010 : (avec J. Richard), « L’Édit royal de mars 1685 touchant la police des îles de l’Amérique française dit « Code noir » : versions choisies, comparées et commentées » (même revue et même n°). [Voir le billet "Homo servilis" sur le Blog]

• 2009 : (avec J. Richard), « A propos de la découverte de l’arrêté consulaire du 16 juillet 1802 et du rétablissement de l’ancien ordre colonial (spécialement de l’esclavage) à la Guadeloupe », Bulletin de la Société d’histoire de la Guadeloupe, n° 152. [Voir la page dédiée à ce thème]

• 2007 : « Retour sur "l’esprit" du Code civil des Français », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, n° 27.

• 2006 : « Les Portalis et l’esprit du XIXe siècle », communication présentée dans le cadre de la deuxième Journée de l’Institut Michel Villey (Université Paris II) consacrée à « L’esprit du Code civil » (à propos du Bicentenaire), le 10 décembre 2004, parue dans la revue Droits. Revue française de théorie juridique (PUF), n° 42.

• 2005 : « Le Code civil dans la mêlée politique et sociale (1804-2004) : regards sur deux siècles de lectures d’un symbole national », Revue trimestrielle de droit civil (Dalloz), n° 2 (avril-juin).

• 2005 : « Portalis, le père du Code civil ? », communication présentée en clôture de la journée consacrée au Bicentenaire du Code civil par la Faculté de droit de l’Université d’Aix-Marseille III, lors d’un hommage à Portalis organisé par l’Institut Portalis, le 7 mai 2004, parue dans la Revue de la recherche juridique-Droit prospectif (PUAM), 2005-1.

• 2004 : « La condition des libres de couleur aux Antilles françaises (XVIIIe-XIXe siècles) : ressources et limites d’un système ségrégationniste », Cahiers aixois d’histoire des droits de l’outre mer français (PUAM), n° 2. Version pdf téléchargeable à partir de  http://calamar.univ-ag.fr/cagi/NiortConditionlibrecouleur.pdf

• 2004 : « Laissons à l’homme les défauts qui tiennent à sa nature… Retour sur l’anthropologie des rédacteurs du Code civil des Français », Droit et Cultures. Revue semestrielle d’anthropologie et d’histoire (L’Harmattan), vol. 48, n° spécial : "Jus et le Code civil".

• 2002 : « Les libres de couleur dans la société coloniale ou la ségrégation à l’œuvre », Bulletin de la société d’histoire de la Guadeloupe, n° 131.

• 2002 :  « Aspects juridiques du régime seigneurial canadien », Revue générale de droit (Faculté de droit, Université d’Ottawa, Canada), vol. 32 (Prix Germain Brière 2002).

• 1998 : « L’embryon et le droit : un statut possible ? », Revue de la recherche juridique Droit prospectif, n° 73 (1998-1).

• 1996 : « Le nouveau Code civil du Québec et la théorie de la codification », Droits. Revue française de théorie juridique, n° 24.

• 1994 : « La naissance du concept de droit social en France : une problématique de la liberté et de la solidarité », Revue de la recherche juridique-Droit prospectif, (PUAM), n° 58 (1994-3).

• 1994 : (avec G. Vannier), « Sur la théorie du droit de Dworkin : de l’interprétation des principes à leur application aux cas difficiles ». Droits. Revue française de théorie juridique (PUF), n° 19.

• 1994 : « Le Code civil face aux défis de la société moderne : une perspective comparative entre la révision de 1904 et le Nouveau Code civil du Québec », Revue de droit McGill/McGill Law Journal (Québec, Canada), vol. 32.

• 1993 : « Formes et limites du positivisme juridique », Revue de la recherche juridique-Droit prospectif (PUAM), n° 52 (1993-1).

• 1992 : « Droit, idéologie et politique dans le Code civil français de 1804 », Revue interdisciplinaire d’études juridiques (Bruxelles), n° 29.

• 1992 : « Droit, économie et libéralisme dans l’esprit du Code Napoléon », Archives de philosophie du droit, Paris, Sirey.

• 1992 : « Droit public-Droit privé : la fin d’un mythe », La Vie Judiciaire (Paris).

• 1991 : « Le nouveau visage de la loi ». La Vie Judiciaire (Paris).

• 1991 : « La crise du Golfe et le droit international : un rendez-vous manqué ». La Vie Judiciaire (Paris).

• 1991 : « A quoi sert donc la bureaucratie ? », La Vie Judiciaire (Paris).

• 1991 : « Le positivisme juridique », La Vie Judiciaire (Paris).

 

> Communications (principales) non publiées (à ce jour)

Oct-nov. 2015, série de conférences et communications à Montréal, Sherbrooke et Washington : voir sur la page du blog "Séjour en Amérique du Nord"

2013-2014 : série de conférences sur le thème "Du Code Noir au Chlordécone" [voir les pages dédiées sur le Blog] 

2012 : « Les Blancs face au pouvoir central et local dans les colonies : exemple des Antilles françaises, XVIIIe-XIXe siècles », communication aux Premières Journées du Grand séminaire d’Histoire des outre mers, Université de La Réunion, 12 novembre.

• 2008 : « Homo civilis. L’esclave dans le Code Noir du point de vue de l’histoire du droit », communication présentée à l’EHESS, Séminaire CIRESC, Paris, le 6 mai.

• 2008 : « A propos d’un document historique retrouvé : l’arrêté consulaire du 16 juillet 1802 rétablissant l’esclavage à la Guadeloupe », conférence donnée sous l’égide de la Société d’histoire de la Guadeloupe, aux Archives départementales, Gourbeyre, le 18 avril.

• 2008 : (avec J. Richard), « Un "silence" de l’histoire nationale du rétablissement de l’esclavage à la Guadeloupe : l’arrêté consulaire du 16 juillet 1802 », communication au colloque "Les silences nationaux sur les esclavages et les traites et leurs héritages contemporains sur la question des migrations" (CIRESC, CRPLC, UAG), Schoelcher, Martinique, 19-20 mars 2008 (actes à paraître).

• 2006 : « Le rapport au droit dans la société esclavagiste », communication au colloque international  "Les réparations de l’esclavage en questions", co-organisé par l'association Racines et le CAGI-GREHDIOM, parrainée par l'UNESCO, Le Raizet, Abymes, 16-17 décembre.

• 2004 : « Pourquoi le Monument est-il toujours debout ? (à propos du bicentenaire du Code civil français) », communications données à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa et au Centre de recherches en droit privé et comparé du Québec de la Faculté de droit de l’Université McGill (Montréal) les 23 et 24 septembre.

• 2003 : « Les grands courants politiques dans l’islam contemporain », conférence donnée sous l’égide de l’AGGH (association des professeurs d’histoire et de géographie de la Guadeloupe) au Centre des arts de Pointe-à-Pitre, le 14 mars (voir sur ce thème et les suivants ci-dessous mon site internet www.ouvertsurlemonde.fr).

• 2002 : « Islam et politique : la question du Califat», intervention au séminaire CAGI-DEA de Relations internationales de l’UAG, 15 novembre.

• 2002 : avec F.Réno (directeur du CAGI), conférence sur « Le Conflit israëlo-palestinien : histoire et perspectives » dans le cadre de l’AGGH (Association des professeurs d’histoire et de géographie de la Guadeloupe), Les Abymes, 27 septembre.

• 2002 : « Islam et politique mondiale », conférence donnée à une soirée spéciale du Rotary-Club de Pointe-à-Pitre/Jarry le 31 mai, à l’invitation du professeur J.-M. Breton de l’UAG.

• 2002 : « Islam et politique », communication présentée dans le cadre du Salon du Livre de Pointe-à-Pitre lors d’une conférence intitulée "Religion, Politique et Société", avec J. Mérion, G. Trésor et F. Réno le 27 avril.

• 2001 : « Islam et politique : du Coran aux Talibans », conférence donnée à l’UAG, sous l’égide du CAGI, le 9 novembre.

• 1996 : « Droit, politique et idéologie : réflexion sur les transformations et les non-transformations du droit civil en France depuis 1804 », communication présentée devant le Groupe d’études sur les processus de transformation du droit (GEPTUD) de l’Université Laval, Québec, le 18 mars.

• 1994 : « Les bouleversements de la théorie du droit et de la loi en Occident à la fin du XIXe siècle : Holmes, Ihering, Duguit et Saleilles », communication présentée devant le Centre de recherches en droit public (CRDP) de l’Université de Montréal, 17 mars.

 

****

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site